Screenshot 2020-05-21 at 08.52.12.png

A L’ECOUTE DE NOTRE SAGESSE PROFONDE

Découvrir la Sagesse de l’Evangile
par le Dialogue Intérieur

Une Source et un outil pour se rapprocher de notre Etre…
 Pour reconnaître ce qui nous le voile et devenir plus vivants.

La Sagesse des Grandes Traditions Spirituelles reste souvent loin de nous, parce qu’elle est devenue abstraite, moralisante ou intégriste; ou parce que son vocabulaire, ses transmissions, ses symboles, ne sont plus que lettre morte pour nous, à force de les entendre répétés en dehors de toute intégration personnelle et concrète de leur sens.

C’est là que l’utilisation du ‘Dialogue Intérieur’ nous offre un atout: celui d’un accès intériorisé à l’enseignement des Sages, via une pratique qui nous invite à en être pleinement habités, à en susciter l’expérience intérieure; à les éprouver et à les redécouvrir dans notre propre énergie; à leur redonner un sens en lien avec notre propre vie.  Et cela en dehors de tout dogmatisme, de toute vision préconçue du juste et du faux, de toute obédience ecclésiale en particulier.

Lorsque les enseignements spirituels cessent d’être compréhensibles, inspirants et régénérateurs dans notre quotidien, c’est infiniment dommage ! Nous perdons le fruit d’une Sagesse rendue accessible par de Grands Eveillés dont l’exemple et la parole nous transmet les clés intemporelles du Cheminement qu’ils ont suivi. Ils incarnent pour nous des Prototypes de Conscience et de relation, des cartographies du moi, qui font la part entre notre identité de survie et notre identité éveillée. Toutes les Grandes Traditions
Spirituelles nous présentent un extraordinaire miroir de notre dimension humaine, comme aussi de notre dimension divine.

Elles ont développé un ‘connais-toi toi-même,’ avec d’autres mots certes que ceux de la psychologie, mais en nous offrant des clés de guérison que nos approches intellectuelles et scientifiques cherchent encore.

Pourquoi ce choix de l’Evangile ? Pourquoi la vie de Jésus ?

Bien que toutes les Grandes Traditions spirituelles traitent de l’ensemble du Questionnement humain, l’on pourrait dire, très schématiquement, que le Bouddha et le Bouddhisme proposent une démarche menant à des ‘états de pure conscience;’ Mahomet et l’Islam mettent l’accent sur une ‘sacralisation du quotidien communautaire et social.’

Jésus, le Christ, nous invite à une expérience fondée sur la ‘sainteté du lien et de la relation.’ 

Sa transmission nous propose en priorité un ‘modèle relationnel.’ Celui-ci nous concerne tout particulièrement, à l’heure où - faute d’être plus conscientes - la relation à soi, la relation de couple, la relation parent-enfant, la relation à notre prochain et la relation de pays à pays, sont la source de nos plus grands problèmes et de nos plus grandes douleurs.

LA PRATIQUE DU ‘DIALOGUE INTÉRIEUR’

‘Qui suis-je à la lumière du Soi de l’Evangile ? Qui suis-je à l’ombre de mon petit moi ?’

Au fil de quelque journées, notre exploration se fera par différentes approches de ‘Dialogue Intérieur.’ Nous partagerons notre humanité… limitée et universelle, prisonnière et libre, multiple et Une, avec tendresse et lucidité, avec humour et amour, dans un accueil sans jugement de nous-mêmes. Comme l’affirmait Carl Gustav Jung, il n’y a pas de temps dans la psyché, tout y est toujours ‘ici et maintenant.’ Ainsi, il est possible de revivre l’aventure de l’Evangile comme si nous y étions, en relation étroite à notre vie d’aujourd’hui, à notre quotidien, à notre quête personnelle. Nous aborderons cette connaissance de soi et du Soi, d’une manière simple et concrète, par la découverte et la facilitation des énergies qui s’offrent à notre choix : le doute et la confiance, la condamnation et le pardon, le oui et le non, la douleur et la paix, la compassion et l’exclusion. Nous pourrons suivre Jésus, l’interroger, nous mettre à sa place, au fil de ses rencontres et de ses liens… avec Son Père, ses disciples, ses proches et tous ceux qui croisent Sa route en quête de guérison, d’éveil, de consolation.

 

Le ‘Dialogue Intérieur’ nous permet justement, d’entrer sans limites de temps et d’espace, dans toutes les formes du moi. Vous percevrez ainsi, dans les mouvements qui vous habitent, les personnages même de l’Evangile comme autant d’amis intérieurs. Vous apprendrez à établir avec eux un lien d’intimité, un face à face sensible et concret qui vous surprendra et vous enrichira. La pratique du ‘Dialogue Intérieur’ nous invite à développer un moi de plus en plus conscient, en nous identifiant à… puis en nous dés-identifiant de… Et cette expérience vécue suscite en nous une Compassion directement issue de la compréhension de soi et de l’autre. Une Compassion qui nous vient, lorsque nous entrons dans notre propre peau, et dans celle de notre prochain, avec tout notre être et sans aucun jugement.

Nous libérons alors spontanément un vaste espace intérieur. Un espace en lequel notre Source originelle peut se révéler, peut nous nourrir et nourrir l’autre… d’Amour, de  Lumière, de Liberté, de Paix… à partir de notre plénitude plutôt que de notre manque.

4 Le premier pas… 

consiste à découvrir notre Nature relative. Il s’agit d’embrasser d’abord ce qui fait nos ressources, nos limites, nos souffrances, car faute de cet accueil - faute du regard de lucidité et de compassion qui en naît - nous continuerons à diviser le monde, au-dedans et au dehors, à faire œuvre de séparation plutôt que de concorde; nous passerons à côté de cette Quiétude à laquelle nous aspirons et qui nous attend au fond de nous.

44 Le second pas…

consistera - tout en faisant de façon unique notre propre voyage - à prendre pour Guide l’un ou l’autre moment de la Vie de Jésus. 

Comme par exemple:

Jésus et Pierre marchant sur l’eau  |  Le baptême de Jésus  |  Jésus et la Samaritaine  |

La parabole du fils prodigue  |  La parabole de la brebis perdue  |  La parabole du semeur  |

La parabole des oiseaux du ciel et du Lys des champs  |  La parabole des invités aux noces  |

La guérison du paralytique  |  La guérison de la femme à la perte de sang  |

La femme adultère  |  La femme pécheresse oignant les pieds de Jésus  |  Marthe et Marie  |

Voici je vous envoie…  |  Jésus et les deux larrons sur la croix  |

Le tombeau vide  |  Le baptême de l’Esprit Saint  |

Les thèmes choisis nous serviront de fil conducteur ; nous aideront à nous relier autant à notre humanité pleine de contradictions qu’à notre Nature essentielle. Une Nature plus originelle, plus intimement nôtre, que ce que nous percevons habituellement de nous-mêmes. Que nous le sachions ou non, c’est à partir de cette Nature essentielle, Une et indivisible, que rayonnent nos qualités éveillées. C’est en Elle, qu’au profond du corps et du Cœur, nous faisons l’expérience d’un Amour, d’un Pardon inconditionnel à soi et à l’autre, que rien ne saurait détruire; que nous rencontrons l’Evidence d’une Unité sereine qui sous-tend notre moi limité et souffrant comme les calmes profondeurs de l’océan sous-tendent les vagues qui en agitent la surface.

444  Le troisième pas… 

Adelheid Oesch© 2006

est celui d’un enfant qui se confie.  

Screenshot 2020-05-21 at 11.13.16.png
Screenshot 2020-05-21 at 11.13.16.png
Screenshot 2020-05-21 at 11.13.16.png
​L'ATELIER DU DIALOGUE INTÉRIEUR © Adelheid Oesch 2021